lundi , 10 août 2020
Accueil » Innovation » Interview réalisé par M. Mohammed Taher SBIHI, universitaire et chercheur en normalisation comptable et financière, avec M. Ahmed Khaouja, directeur de Lte magazine, à l’occasion du cinquième anniversaire de ce bimensuel électronique.
Interview réalisé par M. Mohammed Taher SBIHI, universitaire et chercheur en normalisation comptable et financière, avec M. Ahmed Khaouja, directeur de Lte magazine, à l’occasion du cinquième anniversaire de ce bimensuel électronique.

Interview réalisé par M. Mohammed Taher SBIHI, universitaire et chercheur en normalisation comptable et financière, avec M. Ahmed Khaouja, directeur de Lte magazine, à l’occasion du cinquième anniversaire de ce bimensuel électronique.

Interview réalisé par M. Mohammed Taher SBIHI, universitaire et chercheur en normalisation comptable et financière, avec M. Ahmed Khaouja, directeur de Lte magazine, à l’occasion du cinquième anniversaire de ce bimensuel électronique.

1- Avant d’aborder votre activité dans le cadre de lte magazine, permettez-moi de revenir, quelques instants, sur l’idée même de création de ce magazine, qui fait des télécoms, du numérique et de la régulation, ses domaines de prédilection ?

En guise de réponse à votre question, en préambule à cet entretien, je citerai succinctement les principales stations qu’a connues le magazine. Ça remonte en fait au début de l’année 2015. Disposant d’une petite somme de 3000 euros, montant octroyé aux retraités par l’organisme chargé des activités sociales de l’Etablissement où je travaillais au Maroc, l’idée m’était venue d’utiliser à bon escient ce montant, dans le cadre du nouveau paradigme du numérique. J’ai alors commencé par acquérir un bon ordinateur professionnel et j’ai procuré des noms de domaines d’internet disponibles et intéressants à mes projets. Pour aider mon entreprise naissante, il fallait faire un raccourci et créer ledit magazine pour faire connaitre rapidement mon entreprise PTT Maroc, car je voulais gagner du temps. Durant toute ma carrière d’ingénieur télécom, j’ai toujours aimé utiliser, autant que possible, la stratégie des raccourcis. Je pense que si certains avocats ont inventé la stratégie de rupture, pour ma part, je pense avoir composé avec celle des raccourcis.

2- Avant la parution de lte magazine, aviez-vous travaillé dans le milieu des publications ?

Question pertinente ! En effet, j’avais une petite expérience en la matière, ce qui m’a facilité la tâche de réalisation de mes projets. Je citerais d’abord mon premier article publié dans le journal « le Monde » le 29 juin 1981, en tant qu’élève à l’Ecole Nationale Supérieure des Télécoms (ENST) de Paris. D’ailleurs, cet article est toujours en ligne sur le site internet de ce journal au niveau au lien suivant: https://www.lemonde.fr/archives/article/1981/06/29/emigres_2730702_1819218.html

Ensuite, de 1983 à nos jours, j’ai eu le plaisir de publier dans la presse marocaine et étrangère plusieurs articles traitant de thèmes variés. Cela étant, il n’en reste pas moins que ma plus grande expérience est celle que j’ai eue à l’occasion de l’exercice de la fonction de directeur de la revue mensuelle « ANITEL » de l’Association des Ingénieurs Télécoms au Maroc de 1993 à 1996. Aussi, en tant qu’enseignant à partir de 1990 à l’INPT, ai-je coopéré avec Info-magazine, édité à Casa, en publiant une série d’articles techniques d’actualité. Je tiens à cette occasion, à exprimer mes vifs remerciements à Mme Natalia Sougrichvili, alors Directrice Générale de ce magazine pour la confiance et le soutien qu’elle m’a témoignés des années durant.

Je pense donc que toutes ces expériences m’ont servi à lancer Lte magazine, en Juillet 2015. Bien sûr, loin de moi l’idée d’occulter l’élément chance qui a aussi été de mon côté dans cette entreprise, ce qui m’a beaucoup aidé. Car la parution de  ce magazine a coïncidé avec le lancement au Maroc de la 4G (LTE) par l’opérateur Orange, en juin 2015 !

3/ Pourriez-vous nous entretenir de la place qu’occupe votre magazine dans l’échiquier médiatique?

Tout d’abord Lte magazine permet à Ptt Maroc d’une part de nouer des partenariats intéressants et d’autre part d’illustrer le travail que fait Ptt Maroc en matière notamment de formation. Donc Lte magazine est une vitrine de l’entreprise PTT Maroc car c’est un moyen d’afficher nos programmes de formation par exemple. Quant à la réponse à votre question : chaque support de communication a sa cible. Lte magazine est un support plutôt technologique et scientifique avec une cible internationale s’adressant à un écosystème constitué de l’élite, opérant directement ou indirectement dans les télécoms, le numérique et la régulation. Donc notre cible privilégiée : le monde des télécoms et du numérique. L’autre axe : le grand public, à qui on offre un contenu de grande qualité offert à travers la rubrique dite « tribune libre ». Coté chiffres, les visiteurs marocains représentent 40% de notre lectorat. Les 60% sont répartis à travers tous les pays membres de l’UIT (ONU).

4- Comment êtes-vous organisé ? Comment êtes-vous financé ?

Je vous vois venir au nerf de la guerre (rires) !!! En fait, dès le mois de juin 2015, je me rappelle avoir adressé des lettres à tous les acteurs dans le secteur des télécoms au Maroc et aussi à certains ministères pour demander du soutien pour mon entreprise. Sur l’ensemble des lettres transmises, seuls deux acteurs du privé avaient réagi. Pour le financement, j’ai commencé par l’assurer dès l’année 2015, à travers des séances de formation que j’ai assurées dans le domaine de la régulation. D’ailleurs, la synergie entre mon entreprise PTT Maroc (www.PTT.ma) et Lte magazine (www.lte.ma) s’est avérée très concluante. Par exemple ce magazine est un excellent moyen pour rester à jour dans les domaines des télécoms et du numérique et aussi pour faire connaitre en permanence l’entreprise PTT au Maroc et à l’échelle internationale. Côté organisation du travail, moi et mes collaborateurs utilisons les solutions modernes. On s’appuie sur les solutions Cloud et sur le travail collaboratif. Plusieurs personnes coopèrent avec moi un peu partout au niveau des cinq continents, en mode partagé et ce, grâce aux technologies d’information et de communication, notamment les plateformes internet. Aujourd’hui, Lte magazine est hébergé aux Etats- Unis d’Amérique sur le nom de domaine www.LTEmagazine.com.

5- Se lancer dans la création d’un bimensuel numérique, ça ne manque pas d’ingéniosité, j’en conviendrais. Mais alors, qu’est ce qui a motivé l’option numérique, plutôt que celle du papier ?

J’ai profité de mon expérience de directeur de « ANITEL », version uniquement papier durant les années 90. Cette version papier coute relativement plus cher pour sa conception et sa distribution et nécessite, de surcroit, beaucoup de moyens dont je ne disposais pas en tant que jeune retraité. En plus, avec le lancement de l’ère numérique, particulièrement avec la pandémie du Covid-19, cette option, qui est aujourd’hui de plus en plus préférée par rapport aux  autres alternatives, sera bientôt un choix incontournable !

6- Quel est le profil-cible de vos lecteurs ?

Lte magazine s’adresse à l’écosystème télécoms et numérique. A travers nos newsletters, on cible une catégorie de lecteurs particulièrement avisée, appartenant à cet écosystème, opérant directement ou indirectement dans les télécoms et le numérique et ce au niveau international. On cible aussi les organismes nationaux au Maroc et ceux internationaux, comme l’UIT, la Banque mondiale, la NASA etc…. A noter toutefois que nos lecteurs peuvent aussi avoir d’autres domaines de compétence, dans la mesure où Lte magazine s’intéresse aussi à des thématiques tout aussi intéressantes, en relation avec l’actualité économique et de gestion. Une tribune libre est justement dédiée à ces contributions, en rapport avec les centres d’intérêt précités.

7/ Quels sont les indices qui vous permettent d’être satisfait de votre publication et de cultiver une certaine sérénité à son égard ? Autrement dit, penseriez-vous répondre aux attentes de votre lectorat ?

On n’a pas besoin d’effectuer des sondages on ressent directement la satisfaction ! Le plus important c’est d’être à l’écoute de nos news-lecteurs. Oui, je pense que notre lectorat est satisfait. Car nos lecteurs sont conscients que la communication dans l’écosystème télécoms est un outil d’information essentiel pour la prise de la bonne décision. Ainsi, nos lecteurs sont régulièrement au fait des nouveautés, de sorte qu’ils puissent exercer leur profession en connaissance de cause. Nous tenons d’une part à transmettre des messages clairs et d’autre part à respecter le timing de la publication, qui est l’un des clés de réussite de notre magazine. Le nombre de visiteurs atteint démontre bien qu’on répond bien aux attentes de notre lectorat.

8/ Y aurait-il des possibilités de coopération et de partenariat avec d’autres magazines dans les domaines d’intérêt commun ?

Bonne question. On a été rapproché dernièrement par certains professionnels installés à Dubaï dont notamment un mensuel anglo-saxon. Ils proposent de faire de Lte magazine un magazine pour toute l’Afrique et dans les deux langues : Français et anglais. On poursuit nos pourparlers à ce sujet. Hélas, La crise du Covid19 nous a empêchés de les poursuivre suivant une cadence soutenue.

9/ Quels seraient les perspectives de Lte-magazine à moyen et long termes ? Des projets en vue pour renforcer la notoriété du périodique ?

Bien sûr qu’on va continuer notre œuvre, car comme on dit « on ne change pas une équipe qui gagne » et on estime que notre dynamisme est payant. Mais on pense aussi à des perspectives plus ou moins ambitieuses pour Lte magazine en cherchant :

-à garantir des ressources financières permanentes pour assurer la pérennité du magazine.

– à transformer Lte magazine en un support de publication pour les jeunes chercheurs africains,  afin de les faire connaitre au niveau mondial.

– à poursuivre nos négociations avec nos partenaires, en vue d’un nouvel élan pour Lte magazine.

10- En guise de conclusion à cet entretien, pourriez-vous nous faire la confidence de ce qui vous rend confiant et optimiste ?

Ce n’est pas une confidence mais plutôt un secret de polichinelle !!! De l’avis de nos lecteurs, Lte magazine demeure un outil tout à fait adéquat dans la mesure où il constitue un forum entre les jeunes opérant dans le secteur des NTIC et les anciens cadres ayant travaillé dans le secteur des télécoms. Le nombre de consultation à fin juin 2020 est de presque 250.000. Le record de 805 consultations en une journée, a été atteint le 1 juin 2020 après la réalisation de l’entretien avec l’astronaute américain de la NASA, M. Tani Daniel au moment de la réussite de l’arrimage de la capsule SpaceX transportant les 2 astronautes avec la station internationale (ISS), le 31 mai 2020. Bien entendu, ma motivation s’agrandit quand je rencontre un jeune ou un retraité qui m’affirme avoir lu tel article ou tel entretien, sur les colonnes de Lte-magazine ou quand certains grands acteurs font confiance à PTT Maroc à travers Lte magazine tel que le groupe international IDC, qui nous a associé comme partenaire pour l’organisation d’IT Forum du 22 novembre 2018 à Casablanca.

Donc, au-delà de l’aspect intellectuel et du business, ce support électronique constitue, aujourd’hui, un moyen de renforcer le dialogue et la confrontation des expériences et des points de vue  entre les générations de cadres travaillant dans les télécoms, le numérique ou dans la régulation. Je suis d’autant plus optimiste que grâce à Lte magazine, on maintient le contact avec des sommités du secteur, de grandes personnalités, des professionnels expérimentés, des inventeurs, des chercheurs, voire des astronautes et des prix Nobels. A cette occasion, je tiens, encore une fois, à réitérer mes remerciements les plus chaleureux aux contributeurs à Lte-magazine, pour les efforts qu’ils consentent en faveur de l’épanouissement de ce magazine et à mon lectorat pour la confiance qu’il place dans ce magazine. J’exprime aussi mes sincères remerciements aux partenaires du magazine pour leur soutien.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

louboutin pas cher louboutin pas cher louboutin pas cher louboutin pas cher louboutin pas cher louboutin pas cher pandora outlet pandora outlet pandora outlet pandora outlet pandora outlet pandora outlet stone island outlet stone island outlet stone island outlet stone island outlet peuterey outlet peuterey outlet peuterey outlet peuterey outlet woolrich outlet woolrich outlet woolrich outlet moncler outlet moncler outlet moncler outlet golden goose pas cher golden goose pas cher golden goose pas cher golden goose pas cher golden goose pas cher golden goose pas cher golden goose outlet golden goose outlet golden goose outlet golden goose outlet golden goose outlet golden goose outlet nike tn pas cher stone island outlet stone island uk stone island stone island outlet supreme outlet supreme outlet online
Bertrand Picard qui avait accompli le tour du monde avec son avion solaire nous accorde un entretien en exclusivité sur l’économie écologiquelire la suite
LTE.ma 2020 - ISSN : 2458-6293 Powered By NESSMATECH