dimanche , 5 avril 2020
Accueil » Evénements

Evénements

1- Record : l’Inde a lancé 104 satellites en une seule fois

Pari gagné pour l’Inde qui a réussi le lancement de 104 satellites en un seul tir. Un record. Parmi les 103 autres, tous des nano-satellites, 96 sont américains. En 2017 l’agence spatiale indienne Isro (Indian Space Research Organization) a réussi son pari de lancer 104 satellites en un seul tir. Un record qui bat le précédent de 39, établi par la Russie en juin 2014. En 2019 SpaceX a envoyé 60 satellites. Pour mémoire Le programme spatial de l’Inde regroupe l’ensemble des activités spatiales civiles ou militaires de l’Inde. L’activité spatiale indienne débute dans les années 1960. L’Inde donne la priorité à l’espace utile en affectant la majeure partie de son budget aux satellites d’application (observation de la Terre, télécommunications, diffusions de programmes éducatifs). La décennie 2000 est marquée par le lancement d’une première sonde spatiale vers la Lune. Une agence spatiale, l’ISRO, pilote le programme spatial indien depuis 1969. 

2-Actuellement plus de 2 000 satellites actifs tournent actuellement autour de la Terre sans compter les objets artificiels non actifs :

Plus de 2 000 satellites actifs tournent actuellement autour de la Terre, soit déjà plus du double qu’en 2010 où l’on en dénombrait 1000. Ces chiffres ne rendent pas compte du nombre total d’objets artificiels en orbite et ce dernier pourrait s’élever à plus de 20 000 en comptant les satellites inactifs et autres débris. Tous ces débris ne sont pas sans représenter des menaces pour les vols habités et les nouveaux satellites. A fin 2019 quelque 2000 satellites sont opérationnels en orbite terrestre. Parmi eux, 800 sont sur des orbites basses ou LEO (Low-Earth Orbit), à quelques centaines de kilomètres au-dessus de nos têtes, à l’instar de la Station spatiale internationale (ISS) et Hubble, pour ne citer que les plus célèbres. 100 sont en orbite moyenne ou MEO (Medium-Earth Orbit), à environ 20.000 km de la surface terrestre, 40 sont sur une orbite elliptique et 506 sur une orbite géostationnaire ou GEO, à 36.000 km. Les pays possédant les flottes les plus importantes, sont les États-Unis, La Chine et la Russie, avec respectivement 580, 185 et 140 satellites en activité déployés.

3- SpaceX veut envoyer 30.000 satellites de plus dans l’espace :

En Octobre 2019, SpaceX a déposé une demande d’autorisation à l’Union internationale des télécommunications (UIT) pour mettre en orbite 30.000 satellites supplémentaires. Ces derniers viendront s’ajouter aux 12.000 satellites déjà prévus et approuvés. Rappelons que l’objectif de SpaceX est de créer un réseau de satellites pour fournir un accès à Internet haut débit et des nouveaux services associés sur toute notre planète terre ! Les 60 premiers satellites ont été mis en orbite le 23 mai 2019  grâce à une fusée Falcon 9. Pour mémoire rappelons aussi que les 60 satellites ont été lancés en un seul lancement ! Selon les bonnes sources de l’UIT, les 30.000 satellites supplémentaires seront mis en orbite basse, entre 328 kilomètres et 580 kilomètres d’altitude.

4-Un troisième lot de 60 satellites Starlink lancé par SpaceX avec Falcon 9 :

Le 7 janvier 2020 à partir du centre spatial de Cap Canaveral en Floride SpaceX avec Falcon 9 Block 5 a mis sur orbite avec succès 60 satellites Starlink d’une masse totale de 15,6 tonnes.

Satellites Starlink sur Falcon 9 © SpaceX

Ces satellites ont été placés sur une orbite à 290 km d’altitude où ils vont être testés avant de rejoindre leur position opérationnelle à 550km d’altitude. Avec ce tir SpaceX a 182 satellites Starlink en orbite. Le prochain est prévu entre le 16 et 17 février 2020. SpaceX prévoit 24 lancements Starlink en 2020. D’après Elon Musk la constellation Starlink deviendra viable économiquement à partir de 1000 satellites opérationnels. Les services Starlink devrait débuter en 2020.

5-Les satellites d’Elon Musk aperçus depuis Casablanca au Maroc

Les premiers satellites SpaceX (projet Starlink) ont été observés ces derniers jours, vers la fin de l’année 2019, dans le ciel de Casablanca, exactement dans la région de Bousoukora. Ces satellites ont été vus à l’œil nu sous forme de petits points lumineux en ligne dans le ciel.

6- Space X : des astronomes envisagent de porter plainte contre Starlink projet de Space X de Elon Musk. 

En février 2020, Un groupe d’astronomes professionnels italiens envisage de porter plainte pour réclamer l’arrêt le projet Starlink, actuellement déployée par SpaceX. On rappelle que ce projet de 42000 satellites à basse altitude veut offrir à terme de l’Internet à l’ensemble de la planète terre. Ils affirment que ce projet d’Elon Musk va perturber l’observation de l’univers sans exclure les problèmes d’interférence qui pourra en découler.

7-La société spatiale privée Space X a raté l’atterrissage de la partie réutilisable de sa fusée Falcon 9.

La société spatiale privée Space X a raté lundi 17 février 2020 l’atterrissage en mer de la partie de sa fusée réutilisable Falcon 9. Par contre, avant cet atterrissage raté,  la société a pu mettre sans problème en orbite 60 nouveaux satellites formant la constellation Starlink, projet d’ampleur de la société d’Elon Musk destiné à fournir internet depuis l’espace. Pour mémoire Space X a révolutionné l’industrie spatiale en construisant des fusées qui permettent d’en récupérer le premier étage pour le réutiliser, une technique qui réduit drastiquement les coûts.

8-Starlink projet de Space X de Elon Musk n’est pas à l’abri du piratage.

Les satellites Starlink soulèvent quelques inquiétudes. Des hackers peuvent prendre le contrôle de certains de ces satellites, ils pourraient simplement les éteindre ou empêcher l’accès à leur service. Mais ils pourraient aussi usurper leurs signaux, modifier les informations qu’ils envoient et ainsi créer un sacré bazar sur la terre ferme.

9- Amarrage historique entre deux satellites à 36.000 km d’altitude :

Une nouvelle ère s’ouvre pour les satellites géostationnaires. Le remorqueur spatial MEV-1 et le satellite Intelsat 901 ne font qu’un. Lors d’une manœuvre inédite en orbite géostationnaire, le MEV-1 de Northrop Grumman s’est amarré à un satellite de télécommunications existant sur l’orbite géostationnaire depuis longtemps pour prendre son contrôle et lui prolonger sa durée de vie de cinq ans.

10- Le groupe chinois Huawei organise son avenir sans Android commercial et sans le magasin d’applications de Google :

Le groupe chinois qui ne peut pas utiliser la version commerciale d’Android : « le système d’exploitation de Google pour smartphones et le magasin d’applications de Google ». Mais depuis la décision américaine dans ce sens, Huawei a trouvé une alternative à cette interdiction. En effet il a doté ses smartphones de la version gratuite d’Android et il a développé un nouveau magasin d’applications « Huawei AppGallery ».

louboutin pas cher louboutin pas cher louboutin pas cher louboutin pas cher louboutin pas cher louboutin pas cher pandora outlet pandora outlet pandora outlet pandora outlet pandora outlet pandora outlet stone island outlet stone island outlet stone island outlet stone island outlet peuterey outlet peuterey outlet peuterey outlet peuterey outlet woolrich outlet woolrich outlet woolrich outlet moncler outlet moncler outlet moncler outlet golden goose pas cher golden goose pas cher golden goose pas cher golden goose pas cher golden goose pas cher golden goose pas cher golden goose outlet golden goose outlet golden goose outlet golden goose outlet golden goose outlet golden goose outlet nike tn pas cher stone island outlet stone island uk stone island stone island outlet supreme outlet supreme outlet online
Coronavirus: Conseils pour être efficace dans le télétravail et pour éviter les fakes news.lire la suite
+
LTE.ma 2019 - ISSN : 2458-6293 Powered By NESSMATECH