mercredi , 25 novembre 2020
Accueil » Télécom » Bilan de la Conférence mondiale sur les radiocommunications 2019 (CMR 2019) :
Bilan de la Conférence mondiale sur les radiocommunications 2019 (CMR 2019) :
Image processed by CodeCarvings Piczard ### FREE Community Edition ### on 2019-10-26 12:09:30Z | |

Bilan de la Conférence mondiale sur les radiocommunications 2019 (CMR 2019) :

Examen de la Conférence mondiale sur les radiocommunications 2019

Plus de 3 300 participants, représentant plus de 160 pays, ont participé à la conférence qui s’est tenue à Charm el-Cheikh, en Égypte, du 28 octobre au 22 novembre 2019. Plus de 100 observateurs, représentant les grandes entreprises impliquées dans les sujets abordés au WRC19 en plus des représentants des grandes organisations internationales. Les travaux de ce RMC19 se sont concentrés sur la gestion du spectre des fréquences radio et des orbites satellitaires à l’échelle mondiale, en tenant compte de l’évolution des technologies liées aux secteurs des fréquences. WRC-19 a décidé d’autres bandes de fréquences (bandes d’ondes millimétriques) qui sont harmonisées à l’échelle mondiale pour les télécommunications mobiles internationales (LMiT), y compris la 5G. WRC-19 a également harmonisé les bandes de fréquences pour les services d’exploration de la Terre par satellite (SETS), les services satellitaires non géostationnaires et les services de plate-forme à haute altitude (HAPS). Dans d’autres domaines, WRC19 traitait des fréquences liées aux systèmes de communication radio ferroviaire ferroviaire (RSTT), aux systèmes de transport intelligents (ITS), au service de radiodiffusion par satellite (SRS) et au système mondial de détresse et de sécurité en mer (SMDSM)

Les principaux résultats de la CMR-19 peuvent être synthétisés comme costume :

1-Bandes de fréquences additionnelles pour les IMT : Des bandes de fréquences additionnelles ont été identifiées dans les bandes 24,25-27,5 GHz, 37-43,5 GHz, 45,5-47 GHz, 47,2-48,2 GHz et 66-71 GHz, ce faciliter quia le développement des mobiles réseaux de génération (5G).

2-Service d’exploration de la Terre par satellite (SETS) : Une protection a été mise en place pour le SETS, avec la possibilité de faire une attribution à titre primaire à l’échelle mondiale dans la bande de fréquences 22,55-23,15 GHz, afin de permettre l’utilisation de cette bande pour la poursuite, la télé et la télécommande par satellite.

3-Satellites non stationnaires : Des procédures réglementaires ont été établies pour les constellations de satellites non géos dans le service fixe par satellite, ouvrant la voie aux capacités de communication de prochaine génération. Les mégaconstellations de satellites, composées de plusieurs centaines à plusieurs milliers d’engins spatiaux en orbite terrestre basse, s’imposent de plus en plus comme une solution de choix pour les télécommunications mondiales, ainsi que pour la télédétection, la recherche spatiale et la recherche sur la haute atmosphère, la météorologie, l’astronomie, la démonstration de technologies et l’éducation.

4-Stations placées sur les plaques-formes à haute altitude (HAPS) : Des bandes de fréquences additionnelles ont des identifications pour les systèmes placés sur des plaques-formes à haute altitude, des radios situées sur des plaques-formes aériennes en vol stationnaire dans la stratosphère, pour faciliter les télécommunications dans une zone de couverture étendue au-sous-projet de ces plaques-formes d’une vue d’offre un grand accès à la bande.

5-Réseaux WiFi : Des dispositions réglementaires ont été révisées pour permettre l’utilisation des systèmes d’accès hertzien en intérieur et en extérieur et répondre à la demande croissante vis-à-vis de ces systèmes, notamment en ce qui concerne les réseaux locaux hertziens pour les connexions hertziennes entre les utilisateurs finals et les réseaux centraux publics ou privés, tels que les réseaux wiFi, tout en limites

6-Systèmes de radiocommunication ferroviaires train/voie (RSTT) : Une Résolution concernant les systèmes de radiocommunication ferroviaires a été approuvé en vue de faciliter le déploiement de systèmes de communication train/voie pour répondre aux besoins de l’environnement des lignes de chemin de fer à grande vitesse, en particulier en ce qui concerne les applications des radiocommunications ferroviaires, de l’amélioration à l’amélioration du contrôle du trafic ferroviaire, la sécurité des voyageurs et la sécurité des opérations ferroviaires.

7-Systèmes de transport intelligent (ITS) : Une Recommandation de l’UIT (norme) a été approuvé en vue d’intégrer les TIC dans les systèmes de transport intelligent (ITS) en évolution, l’objectif étant de connecter les véhicules, d’améliorer la gestion du trafic et de contribuer à renforcer la sécurité au volant.

8-Service de radiodiffusion par satellite (SRS) : Une protection a été mise en place pour les assignations de fréquences, au moyen d’un mécanisme de priorité à faciliter l’accès aux ressources orbites/spectre pour les pays en développement.

9-Système mondial de détresse et de sécurité en mer (SMDSM) : La couverture du SMDSM a été étendue et ses capacités ont été améliorées.

  • Ordre du jour de la Conférence mondiale des radiocommunications de 2023 :

1- examiner les éventuels besoins de spectre et les mesures réglementaires pour soutenir la modernisation du Système mondial de détresse et de sécurité en mer (SMDSM) et la mise en œuvre de la navigation électronique, conformément à la Résolution 361 (CMR-15);

2- Réaliser et terminer à temps pour la CMR-23 des études en vue d’une éventuelle nouvelle attribution au service d’exploration de la Terre par satellite (actif) pour les sondeurs radar spatiaux dans la gamme de fréquences d’environ 45 MHz, en tenant compte de la protection des services titulaires , conformément à la Résolution 656 (CMR-15);

3- conformément à la Résolution 657 (CMR-15), pour examiner les résultats des études relatives aux caractéristiques techniques et opérationnelles, aux besoins en spectre et aux désignations de service radio appropriées pour les capteurs météorologiques spatiaux, en vue d’assurer une reconnaissance et une protection appropriées dans la radio Réglementation sans imposer de contraintes supplémentaires aux services titulaires;

4- étude des besoins de spectre et de nouvelles attributions possibles au service fixe par satellite dans la bande de fréquences 37,5-39,5 GHz (Terre vers espace), conformément à la Résolution 161 (CMR-15);

5- Examiner l’utilisation du spectre et les besoins en spectre des services existants dans la bande de fréquences 470-960 MHz dans la Région 1 et envisager d’éventuelles mesures réglementaires dans la bande de fréquences 470-694 MHz dans la Région 1 sur la base de l’examen conformément à la Résolution 235 (CMR-15);

6-d’examiner les Recommandations révisées du Secteur des radiocommunications de l’UIT (UIT-R) incorporées par référence dans le Règlement des radiocommunications communiqué par l’Assemblée des radiocommunications, conformément à la Résolution 28 (Rév.CMR-15), et de décider de mettre à jour ou non les références correspondantes dans le Règlement des radiocommunications, conformément aux principes énoncés à l’annexe 1 de la Résolution 27 (Rév.CMR-12);

7- d’examiner les changements et amendements corrélatifs au Règlement des radiocommunications qui pourraient être rendus nécessaires par les décisions de la conférence;

8- conformément à la Résolution 95 (Rév.CMR-07), d’examiner les résolutions et recommandations des conférences précédentes en vue de leur éventuelle révision, remplacement ou abrogation;

9- d’examiner et de prendre les mesures appropriées sur le rapport de l’Assemblée des radiocommunications présenté conformément aux numéros 135 et 136 de la Convention;

10- d’identifier les points nécessitant une action urgente de la part des commissions d’études des radiocommunications;

11- d’examiner les changements possibles et d’autres options, en réponse à la Résolution 86 (Rév. Marrakech, 2002) de la Conférence de plénipotentiaires, sur les procédures de publication anticipée, de coordination, de notification et d’enregistrement des assignations de fréquence se rapportant aux réseaux à satellite, conformément à la Résolution 86 (Rév.CMR-07), afin de faciliter l’utilisation rationnelle, efficace et économique des radiofréquences et de toute orbite associée, y compris l’orbite des satellites géostationnaires;

12- d’examiner et de prendre les mesures appropriées à la demande des administrations de supprimer leurs notes de bas de page de pays ou de faire supprimer leur nom de pays des notes de bas de page, si elles ne sont plus nécessaires, compte tenu de la Résolution 26 (Rév.CMR-07);

Pour plus d’informations sur le projet de l’ordre du jour complet de de la CMR23, voir lien ci-après: https://www.itu.int/dms_pub/itu-r/oth/0c/0a/R0C0A00000C0026PDFE.pdf

Par René Serres (*) : Consultant TIC et télécom pour LTEmagazine.com

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

louboutin pas cher louboutin pas cher louboutin pas cher louboutin pas cher louboutin pas cher louboutin pas cher pandora outlet pandora outlet pandora outlet pandora outlet pandora outlet pandora outlet stone island outlet stone island outlet stone island outlet stone island outlet peuterey outlet peuterey outlet peuterey outlet peuterey outlet woolrich outlet woolrich outlet woolrich outlet moncler outlet moncler outlet moncler outlet golden goose pas cher golden goose pas cher golden goose pas cher golden goose pas cher golden goose pas cher golden goose pas cher golden goose outlet golden goose outlet golden goose outlet golden goose outlet golden goose outlet golden goose outlet nike tn pas cher stone island outlet stone island uk stone island stone island outlet supreme outlet supreme outlet online
LTE.ma 2020 - ISSN : 2458-6293 Powered By NESSMATECH