dimanche , 8 décembre 2019
Accueil » Télécom » Le marché de la téléphonie mobile au Maroc
Le marché de la téléphonie mobile au Maroc

Le marché de la téléphonie mobile au Maroc

 Au Maroc, dès le mois de mars 2015 les trois opérateurs télécoms marocains, se sont vus attribués le droit d’exploiter la technologie mobile de quatrième génération (4G). Dès le mois de juin 2015 on a commencé à offrir les services 4G dans les grandes villes marocaines. C’est Orange Maroc qui a été le premier opérateur télécom à se lancer dans la 4G suivi des deux autres. Depuis juin 2015 jusqu’à fin 2018 la couverture des réseaux 4G s’est beaucoup améliorée.  Au vu des investissements engagés par les trois opérateurs, le déploiement dans toutes les zones au Maroc continue soit avec de nouveaux sites soit avec plus de consolidation des réseaux existants. Les investissements réalisés par les 3 opérateurs télécoms étaient à peu près de 600 millions de $ US en 2018. Les segments où vont investir les trois opérateurs dans les trois années à venir: renforcement de la couverture des réseaux mobiles, renforcement des backbones nationaux et renforcement des capacités dans les câbles sous-marins internationaux. Ces capacités en transmission à l’international sont nécessaires pour faire face à l’augmentation du trafic data en général et particulièrement celui découlant de l’IPTV en streaming. En effet Le trafic data a augmenté de 100% entre 2016 et 2017. Entre 2018 et 2020 il est prévu que ce trafic soit multiplié par 2,5.  Il y a aussi le renforcement des systèmes d’informations chez les trois opérateurs télécoms et ce afin de mieux servir leurs clients. A ces investissements il y a lieu de préciser que ces trois opérateurs prévoient d’investir dans certains services, comme les data-centres, afin d’accompagner la transformation digitale des administrations et de certaines entreprises.

D’après les résultats de la dernière enquête annuelle de l’Agence Nationale de Réglementation Marocaine (ANRT), publiée en 2018, et relative aux indicateurs des technologies d’information et de communication (TIC) auprès des ménages et des individus, les smartphones et l’adoption d’internet sont de plus en plus généralisés. En effet, le nombre moyen des individus équipés en téléphone mobile dans le ménage est de 3,9. Par ailleurs, sept ménages sur dix sont équipés en accès à Internet. L’internet mobile est le principal moyen d’accès à Internet chez les ménages marocains (66,5). En ce qui concerne les tendances du marchés, la croissance du marché de l’Internet s’est accélérée depuis 2008, en raison principalement du lancement des offres Internet mobiles offrant un accès généralisé à l’Internet à des tarifs de plus en plus attractifs. Le marché de l’Internet poursuit sa forte progression tiré notamment par l’Internet Mobile. Aussi, il y a lieu de préciser que la bande passante Internet internationale a atteint 1125 Gb/s en janvier 2018 alors qu’elle elle était de 650 en 2016.

La nouvelle note d’orientations 2019-2022 du secteur des télécoms en cours de préparation, détaillera les principales actions à mener tout en fixant les principes directeurs pour garantir une visibilité aux différents acteurs concernés par le secteur des télécoms au Maroc à l’international. L’étude sera certainement l’occasion  de faire la lumière sur des segments prioritaires comme le segment Entreprises, le très haut débit, l’appui à la digitalisation et à l’innovation entre autres. Les opérateurs mobiles et l’ANRT se préparent aussi à la 5G probablement vers 2022. Le passage à la 5G qui permettra entre autres le développement de l’Internet des objets (IoT). Au Maroc, les opérateurs télécoms et l’ANRT sont aussi contraints de tenir compte du nouveau paradigme: la transformation numérique afin de penser à renforcer la confiance numérique. Ce qu’Orange Maroc a fait récemment en se dotant d’une offre de cyber-sécurité à l’instar de celle offerte par le groupe Orange en France. Donc le chantier de la cyber-sécurité sera toujours d’actualités chez les trois opérateurs télécoms : Maroc Télécom, Orange et INWI. Au Maroc, les opérateurs mobiles et l’ANRT veulent aussi se positionner dans tout ce qui est mobile paiement.

Enfin il y a lieu de noter qu’une nouvelle loi dite 121-12 complétant et modifiant la loi n°24-96 relative à la poste et aux télécommunications vient d’être adoptée et publiée au Bulletin Officiel début février 2019. Cette nouvelle Loi s’articule entre autres autour de deux objectifs :

1- Le renforcement des leviers de régulation, tels que le partage des infrastructures et de l’accès et le roaming national.

2- Le développement du très haut débit dans le cadre du service universel et l’encadrement du déploiement des infrastructures réalisés par les lotisseurs et les aménageurs concernant les nouvelles constructions;

(*) Youssef Diop est consultant en télécoms et TICs.

 

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

louboutin pas cher louboutin pas cher louboutin pas cher louboutin pas cher louboutin pas cher louboutin pas cher pandora outlet pandora outlet pandora outlet pandora outlet pandora outlet pandora outlet stone island outlet stone island outlet stone island outlet stone island outlet peuterey outlet peuterey outlet peuterey outlet peuterey outlet woolrich outlet woolrich outlet woolrich outlet moncler outlet moncler outlet moncler outlet golden goose pas cher golden goose pas cher golden goose pas cher golden goose pas cher golden goose pas cher golden goose pas cher golden goose outlet golden goose outlet golden goose outlet golden goose outlet golden goose outlet golden goose outlet nike tn pas cher stone island outlet stone island uk stone island stone island outlet supreme outlet supreme outlet online
LTE.ma 2019 - ISSN : 2458-6293 Powered By NESSMATECH