mercredi , 23 mai 2018
Accueil » Evénements

Evénements

1-La 4ème édition du symposium “fibre optique et bâtiments intelligents” se tient le 8 mai 2018 à Casablanca sous le thème ”connectivité avancée au service de l’attractivité des territoires” :

La quatrième édition du symposium « Fibre optique et bâtiments intelligents »  a eu lieu le 8 mai 2018 à Casablanca. Organisé par Orange Maroc et AOB Group sous le thème ”connectivité avancée au service de l’attractivité des territoires”. Un événement qui réunit intégrateurs, décideurs publics et  divers acteurs privés, dont des représentants des ministères concernés. Symposium qui traite des applications FTTH liées aux bâtiments intelligents. Occasion pour les intégrateurs et fabricants de fibre, promoteurs immobiliers et aménageurs, bureaux d’études et architectes d’être à jour en termes de technologies liées au très haut débit par la fibre optique.

2-Le 2ème Sommet mondial sur l’intelligence artificielle a eu lieu à Genève :

Le 2ème Sommet mondial sur l’intelligence artificielle au service du bien social, se tient au siège de l’UIT à Genève du 15 au 17 mai 2018. Ce sommet tentera de  prendre des mesures pour faire en sorte que l’intelligence artificielle (AI) permette d’accélérer les progrès sur la voie de la réalisation des objectifs du développement durable des Nations-Unies (ONU). Pour mémoire rappelons que le premier Sommet mondial de l’IA  a eu lieu du 7 au 9 juin 2017.

3- L’Africa IT & Télécom Forum, s’est tenu  les 19 et 20 avril 2018 à Abidjan en Côte d’Ivoire :

Organisé par i-conférences, ce forum de deux journées a vu la participation de quelque 500 acteurs publics et privés du secteur des TIC, en provenance d’une trentaine de pays de l’Afrique en plus de participants venus d’Europe. Le directeur de PTT Maroc a participé en tant qu’intervenant. Sa première intervention du premier jour a porté sur le partage d’infrastructures cas de la Côte d’Ivoire. La deuxième a porté sur l’interaction entre l’évolution technologique des télécoms et la régulation. En marge de ce forum PTT Maroc a acquis le nom de domaine LTEmagazine.africa, qui sera implémenté dans les serveurs de PTT Maroc à l’occasion du 3ème anniversaire de LTEmagazine.com, prévu en juillet 2018.

4-Le Maroc présente la candidature de M. Hassan TALIB, responsable à l’ANRT pour le poste de Membre du Comité du Règlement des Radiocommunications de l’UIT : 

Le Maroc présente la candidature de M. Hassan TALIB, responsable à l’Agence Nationale de  la réglementation (ANRT), pour le poste de Membre du Comité du Règlement des Radiocommunications de l’Union Internationale des Télécommunications pour la région Afrique (Région D).  M. Hassan TALIB, ayant 23 ans d’expérience et lauréat de la première promotion des ingénieurs d’Etat de l’INPT au Maroc, a participé et contribué activement aux différentes Conférences Mondiales des Radiocommunications (CMR) depuis 1997 et a été vice-président de la Commission d’étude 12 de l’UIT-T pendant 8 ans. Il dispose d’une connaissance approfondie et riche des organes de l’UIT.

5-La machine va pouvoir remplacer un médecin bientôt aux USA :

La Food and Drug Administration (FDA) – administration américaine des denrées alimentaires et des médicaments – autorise un logiciel à établir un diagnostic médical, sans l’intervention d’un médecin. Baptisé IDx-DR, le programme a été mis au point pour détecter les signes d’une rétinopathie diabétique, en se basant sur une photo de la rétine. En France, cette atteinte des yeux est la principale cause de cécité avant 65 ans.

6- La FCC appelle les constructeurs de smartphones à activer la radio sur leurs smartphones :

La FCC appelle les constructeurs de smartphones, et plus particulièrement Apple, à activer les puces radios présentes sur leurs smartphones afin de permettre aux utilisateurs d’avoir un accès aux réseaux radio en cas de saturation des réseaux mobiles classiques. La recommandation vient faire écho aux récentes catastrophes naturelles ayant frappé les Etats-Unis.

7-la reconnaissance faciale à la portée de tous, elle révolutionne déjà la protection des biens et des personnes :

Avant réservée à certains usages sécuritaires, la reconnaissance faciale devient accessible à tous. Ainsi on la  retrouve par exemple sur des caméras de surveillance ou sur un interphone, qui peut ainsi ouvrir votre de porte aux personnes dont vous préalablement enregistré le visage. Elle est devenue facilement accessible grâce notamment à  la miniaturisation des caméras et l’amélioration de leur résolution qui ont accompagné l’essor des Smartphone.

8- la commercialisation de la toute première voiture volante de l’histoire :

La toute première voiture volante de l’histoire, conçue par l’entreprise néerlandaise PAL-V, est en vente depuis le début de l’année 2018 pour 300.000 euros.

9-D’ICI CINQ À DIX ANS L’INFORMATIQUE AFFECTIVE :

Vous rentrez chez vous en claquant la porte, énervé d’avoir passé une heure dans les embouteillages… Et là, la lumière se tamise et votre enceinte commence à susurrer votre chanson préférée… Sans bruit, vos objets ont évalué votre humeur et se sont adaptés. Comment? Grâce à l’informatique affective, cette discipline émergente consistant à donner aux machines la capacité de déchiffrer les émotions de leurs créateurs, pour mieux les servir. Comme l’envisage Toyota avec son prototype de voiture qui scrute l’état émotionnel de son pilote pour mieux l’assister, voire au besoin reprendre la main s’il n’est pas en état de conduire. « Ce n’est pas encore fiable à 100 % car le décodage des émotions est un domaine complexe, mais il y a beaucoup de progrès actuellement dans ce domaine, explique James Crawley, responsable de l’équipe Pervasive Interaction du laboratoire L1G à l’Inria Grenoble.

10-D’ICI DIX À QUINZE ANS L’HOMME AUCMENTE :

Combien de temps mettront les objets connectés pour passer la barrière de notre peau? Demain, ils seront en nous, à l’intérieur de notre corps, pour mesurer encore plus finement ses constantes, pour le soigner, voire pour améliorer ses performances.

C’est du moins ce que prônent les adeptes du transhumais qui aspirent à l’avènement de l’homme « augmenté ». Il s’agit de franchir la frontière de l’intime, de laisser la technologie s’infiltrer en nous, pour repousser nos limites, voire, rêve ultime, vaincre l’obsolescence programmée du vivant jusqu’à atteindre une forme d’immortalité. Avec toutes les questions morales et éthiques que cela comporte. Augmenter l’humain, pourquoi pas, à condition de ne pas le déshumaniser! » Le transhumais pose des questions de fond, mais le monde de demain va devoir composer avec lui. Car le mouvement est lancé et ne va pas s’arrêter de sitôt.

11-D’ICI CINQ À DIX ANS  L’IMPRESSION 4D :

Il s’agit en fait d’une technique basée sur l’impression 3D classique  à laquelle est ajoutée une quatrième dimension: le temps. La structure et les matériaux utilisés pour imprimer l’objet sont soigneusement étudiés pour que celui-ci puisse prendre une autre forme lorsqu’il sera placé dans certaines conditions (à la lumière, à la chaleur, en contact avec de l’eau ou un solvant.. .). En clair, l’impression 4D promet de fabriquer des objets dotés non de contours fixes, mais à géométrie variable dans le temps… Imaginés par des chercheurs du MIT en 2013, l’impression 4D et ses « matériaux programmables » ouvrent ainsi la voie à des objets qui s’auto-assemblent ou qui s’adaptent à la situation.

12-Un verrouillage biométriques des smartphones :

C’est la fin du temps des codes facilement piratés. Les smartphones vont devenir des appareils plus sécurisés avec le verrouillage biométrique.  Des systèmes d’identifications biométriques verrouilleront leur activation en scannant la pupille – et peut-être même l’ADN  – avant leur utilisation.

13- IBM et Sony ont annoncé avoir mis au point un support de stockage à bande magnétique d’une capacité de 330 Ta (téraoctets) de mémoire :

IBM et Sony ont annoncé avoir mis au point un support de stockage à bande magnétique d’une capacité de 330 Ta (téraoctets) de mémoire! Un exploit vertigineux quand on sait qu’aujourd’hui les meilleurs disques durs et SSD atteignent péniblement les 15 Ta. Ce qui fait de cette nouvelle technologie un excellent outil pour le stockage long duré des quantités importantes de données produites chaque jour, notamment par le biais des objets connectés.

LTE.ma 2018 - ISSN : 2458-6293 Powered By NESSMATECH