jeudi , 16 août 2018
Accueil » Editorial

Editorial

Il y a 3 ans, exactement le 01 juillet 2015, paraissait le tout premier numéro du support scientifique Lte magazine. Et ce lancement arrivait parallèlement et simultanément que la naissance de la 4G (LTE) au Maroc.

Dès cette première parution, on a fait un pari audacieux : lancer un projet de magazine appuyé sur un modèle qui tient dans le temps, et devenir la référence des supports scientifiques  dans les télécoms. Depuis, on a su évoluer ensemble, d’une part, pour suivre les avancées technologiques et scientifiques dans le domaine des TIC et, d’autre part, pour traiter l’interaction de ces évolutions avec leurs régulations.

A l’occasion de ce troisième anniversaire nous tenons à remercier tous nos partenaires et tous nos lecteurs. Nos remerciements vont, également, à ceux qui continuent à nous faire part de leurs contributions très enrichissantes. Et nous n’oublions pas, bien évidemment, nos visiteurs  qui consultent, régulièrement ou occasionnellement, nos sites, qui partagent nos contenus autour d’eux, qui n’hésitent pas à commenter nos articles et qui relayent notre aventure. C’est grâce à vous tous, à vos soutiens, à vos intérêts et à vos curiosités que nous célébrons, ensemble, ce troisième  anniversaire. Notons que depuis juillet 2015 notre support scientifique Lte magazine a été visualisé dans plus de 150 pays par plus de 93500 visiteurs faisant partie de l’élite télécoms. La majorité de nos lecteurs se trouve en Afrique dont plus de 40% au Maroc.

Ce 19ème numéro fêtant le troisième anniversaire, passera en revue, sous forme d’un article, les moments forts des différents entretiens réalisés par Lte Magazine.

Le très haut débit, par fibre optique, progresse dans tous les pays. Au Maroc également et  tout particulièrement dans la capitale économique. Casablanca, qui a adopté récemment le  plan « Smart City » pour la période 2018-2022 et  qui a abrité, le 8 mai 2018, le 4ème Symposium, organisé par AOB consulting avec le soutien de grands groupes comme Orange Maroc, OFS, 3M, RDM et Nexans. Le thème retenu pour l’édition de cette année, pour ce  grand rendez-vous a été : « une connectivité avancée pour une attractivité économique des territoires ». Ce Symposium a été marqué par l’intervention de l’américain, M. Peter Schultz,  co-inventeur de la fibre optique. Je vous fais part, dans les deux versions anglaise et française, de l’entretien que j’ai réalisé avec lui en marge de ce Symposium. Et nous avons retenu pour nos lecteurs l’essentiel de cette rencontre que nous résumons en une priorité et en une nécessité. D’abord, à côté de la technologie des mobiles, la FTTH, sera dans la continuité de ce Symposium nous vous proposons deux articles synthétisant les présentations, respectivement,  de l’avocate Fedwa Bouzoubaa sur le cadre réglementaire du partage d’infrastructure et de la mienne sur l’interaction entre attractivité économique et FTTH.  Dans la rubrique régulation on traitera, d’abord, les défis auxquels seront exposés les régulateurs dans les années à venir, et, ensuite : « Faut-il repenser la régulation ? », qui est  un sujet fort intéressant et qui sera développé par  M. Ndiaye Mbaye responsable à l’Autorité de Régulation des télécoms du Sénégal.une priorité pour les prochaines années. Elle deviendra bientôt une nécessité pour la valorisation de nos villes, car elle sera un facteur incontournable pour améliorer la compétitivité et l’attractivité économiques de nos cités. Grâce à la fibre optique, les citoyens et les entreprises vont pouvoir bénéficier de nouveaux services qu’il était impossible d’atteindre via les seules technologies basées sur le cuivre.

 Nous vous informons aussi que le 26 avril 2018 a eu lieu à l’INPT Rabat un débat autour de la 5G auquel ont participé plusieurs acteurs tels Ericsson, Nokia, Orange Maroc, l’UIT, l’INPT et PTT Maroc.  Vous trouvez  l’essentiel de cette journée, sous forme d’un article de dix points, pour mieux comprendre la technologie 5G qui nous guette pour bientôt et probablement à partir de 2024 au Maroc.

 Dans la « tribune libre », nous vous proposons un article de notre collègue le professeur Abdelaziz Daoud, expert de l’ONUDI qui traitera: «Quelle éducation aux sciences et aux technologies?». Je propose aussi, dans ce présent numéro un scoop, dévoilant  la première ville marocaine ayant utilisé un système radio à base de fréquence radioélectrique en 1907.

Vous découvrirez d’autres informations utiles et complémentaires  dans la rubrique « Evénements ».

 Enfin, Dans LTE Magazine N°20, on abordera, entre autres, deux sujets d’une grande actualité, à savoir « l’évolution du système d’adresse dans les réseaux télécoms» et « les métiers de la transformation digitale ».

Nous vous présentons nos meilleurs souhaits de passer d’agréables vacances estivales. Par Ahmed Khaouja expert de l’UIT.

Capture

2 commentaires

  1. Votre site revue très bien
    Vincent

  2. Bravo à toute l’équipe de Lte magazine. Il serait peut être opportun d’adresser la place du consommateur dans le secteur des télécommunications en menant une comparaison entre maroc et pays développés.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

LTE.ma 2018 - ISSN : 2458-6293 Powered By NESSMATECH