samedi , 20 octobre 2018
Accueil » Editorial

Editorial

Après la coupure estivale rythmée par des moments de repos et des occasions de ressourcements, nous souhaitons à tous nos partenaires ainsi qu’à tous nos lecteurs d’ici et d’ailleurs une excellente reprise.

Dans cette vingtième édition de LTE Magazine, nous traiterons particulièrement deux dossiers majeurs et actuels : les câbles sous-marins et la modélisation des coûts dans les réseaux télécoms.

Tout d’abord, alors qu’ils sont invisibles à tout le monde, les câbles sous-marins sont incontournables pour nos télécommunications et aujourd’hui plus de 99% de nos échanges sur Internet transitent via les  340 câbles sous-marins en fibre optique. D’ailleurs tout le succès que connaît actuellement internet n’aurait pas été rendu possible sans la contribution de la technologie des câbles sous-marins. Ces derniers ont connu trois transformations capitales, puisqu’ils sont passés, au XIXème siècle, de simples supports pour les messages télégraphiques, au transport de la voix et de la vidéo durant le XXème siècle. De nos jours, ils laissent transiter les impulsions électroniques qui se traduisent par nos échanges internet.

Quelques dates phares dans l’histoire de câbles sous-marins : après quelques tentatives non fructueuses, il fallait attendre 1866 pour que le premier câble sous-marin télégraphique transatlantique soit rendu opérationnel.  En 1956, c’est-à-dire presqu’un siècle plus tard, c’est au tour du TAT1, premier câble coaxial transatlantique de téléphonie analogique, de faire son apparition.

Une trentaine d’années après le TAT1, et plus exactement en 1988, le TAT8, qui est le premier câble numérique en fibre optique, venait de voir le jour. Ce dossier est marqué par l’intéressant entretien que nous a accordé Didier Dillard, (X81) Telecom et Directeur Général de Marine Orange. L’entretien original a été réalisé en français. Ce dossier traitera les trois thématiques suivantes: l’histoire des câbles sous-marins, l’importance de leur sécurité et l’aspect juridique de leur mise en œuvre. Le deuxième dossier de la rubrique « régulation », nous détaillera les principaux choix méthodologiques pour la mise en œuvre d’un modèle des coûts dans les réseaux télécoms. Ce thème a fait l’objet d’un séminaire international organisé à Rabat du 9 au 12 juillet 2018, conjointement par l’Union Internationale de Télécoms (UIT) et l’Institut National des Postes et  Télécoms (INPT).  En marge de ce séminaire, M David Rogerson, grand expert de l’UIT a bien voulu s’entretenir avec LTE Magazine. A cet effet nous remercions M. Elaoufir Abdejlil, expert aussi en la matière qui a bien voulu conduire cet entretien pour Lte magazine. L’interview originale avec M. David a été réalisée en anglais.

Dans la rubrique TIC on traitera, d’abord, «L’économie numérique?», qui est  un sujet fort intéressant et qui sera développé par  M. Ndiaye Mbaye responsable à l’Autorité de Régulation des télécoms du Sénégal et ensuite un article sur « Les métiers de la transformation digitale », qui sera traité par Yassine Chaouki.  Quelques informations sont aussi présentées au niveau des autres rubriques dont celles concernant les rubriques FTTH, TIC, « évènements », médiathèque et tribune libre.

Dans la rubrique tribune libre on vous propose un article du Pr Abdelaziz Daoud, expert de l’ONUDI, « Nobel : Comment atteindre l’excellence académique », qui nous explique que le nombre de prix Nobel scientifique qu’obtient un pays ne reflète pas le niveau scientifique de ses universités mais aussi la politique suivie en matière d’enseignement et de recherche

On signale à nos « news-lecteurs » que le traitement de la problématique de l’adressage IPv6 et de la numérotation a été reporté au prochain LTEmagazine.com, où on traitera également le sujet de la gouvernance de l’internet et ce dans le cadre de la tenue de l’Internet Gouvernance Forum (IGF), événement mondial prévu à Paris en novembre 2018.

Capture

Ahmed Khaouja Expert de l’UIT et Directeur de PTT Maroc.

2 commentaires

  1. Votre site revue très bien
    Vincent

  2. Bravo à toute l’équipe de Lte magazine. Il serait peut être opportun d’adresser la place du consommateur dans le secteur des télécommunications en menant une comparaison entre maroc et pays développés.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

LTE.ma 2018 - ISSN : 2458-6293 Powered By NESSMATECH