jeudi , 16 août 2018
Accueil » Télécom » Conférence plénipotentiaires de l’UIT du 29 octobre au 16 novembre 2018 à Dubaï.
Conférence plénipotentiaires de l’UIT du 29 octobre au 16 novembre 2018 à Dubaï.

Conférence plénipotentiaires de l’UIT du 29 octobre au 16 novembre 2018 à Dubaï.

La 20ème Conférence de plénipotentiaires de l’Union internationale des télécommunications (UIT) aura lieu à Dubaï du lundi 29 octobre au vendredi 16 novembre 2018. Cette conférence se tient tous les quatre ans afin d’ajuster la stratégie de l’UIT en fonction notamment des évolutions des technologiques télécoms et des technologies de l’information et de la communication (TIC) et afin d’élire les responsables qui vont assurer la gouvernance de l’UIT et ceux qui vont siéger dans le Comité du règlement des radiocommunications. Les ministres en charge des TIC des pays membres participeront à cette conférence en plus des régulateurs et du privé concerné. Mais seuls les délégués ayant les pouvoirs plénipotentiaires participent aux élections et contribuent aux amendements des textes officiels de l’UIT. Dans le cadre de l’élection des 5 hauts fonctionnaires de l’UIT pour la période 2019-2022, signalons que notre continent Afrique a un candidat au poste de Vice-Secrétaire Général de l’UIT en la personne de M. Brahima SANOU, actuel Directeur du Bureau de Développement des Télécommunications (BDT) de l’UIT, dont la candidature a été endossée par l’Union africaine.

Pour mémoire, l’UIT est une institution spécialisée des Nations Unis (ONU) pour les télécoms et les TIC. Organisation où se retrouvent pouvoirs publics et secteur privé. La participation du privé et des industriels concernés est justifiée, car les politiques et le secteur privé sont dans l’obligation de coordonner toutes les actions liées à la normalisation et au développement des télécommunications pour permettre une exploitation intelligente des services mondiaux des télécoms. L’UIT compte aujourd’hui 193 pays membres et plus de 700 entités du secteur privé et établissements universitaires Membres de Secteur. L’UIT a son siège à Genève (Suisse) et compte 12 bureaux régionaux et bureaux de zone répartis dans le monde. L’UIT a pour mission d’aider le monde à communiquer, et ce dans trois secteurs fondamentaux: les radiocommunications, la normalisation et le développement. L’UIT se charge aussi de l’organisation de grandes manifestations mondiales autour des TIC et des télécoms avec la participation des représentants des gouvernements et des acteurs privés des télécommunications pour partager les connaissances utiles sur l’état des technologies télécoms et TIC. L’UIT gère aussi le spectre mondial des fréquences et l’attribution des bandes de fréquences radioélectriques pour la communication radio, et assigne les orbites  aux satellites envoyés dans l’espace. Précisant que dans l’intervalle qui sépare les conférences de plénipotentiaires, un Conseil a été institué en sa qualité d’organe directeur de l’Union afin d’agir en tant que mandataire de la Conférence de plénipotentiaires dans les limites des pouvoirs qui lui sont délégués par la constitution. Il est composé de Membres de l’Union élus par la Conférence de plénipotentiaires conformément aux dispositions de la Constitution.

Rappelons que l’UIT est l’une des anciennes, organisation intergouvernementale technique de coordination, puisqu’elle a été créée en mai 1865. Il fallait attendre 1947 pour voir l’UIT se rattacher à l’ONU.  Outre son secrétariat général, l’UIT est divisée en trois groupes de travail : L’UIT-T: traite les questions techniques et de normalisation, l’UIT-R traite les questions techniques et d’exploitation concernant les radiocommunications et l’UIT-D s’attache à promouvoir l’accès aux télécommunications dans les pays en voie de développement. Depuis sa création en 1865, l’UIT a été et elle est demeure toujours au centre de toutes les  avancées technologiques liées aux télécommunications et aux TICs. Le fonctionnement de l’UIT est régi par sa constitution et sa convention qui sont souvent amendées tous les quatre ans lors de ces Conférences de plénipotentiaires. Ces deux textes fondamentaux énoncent les principes sur lesquels repose l’UIT.

L’examen des activités de l’ONU dans le temps et dans l’espace montre bien qu’il y a des missions réussies d’autres qui le sont moins. Parmi les réussites, il y a lieu de souligner le travail actif des organismes spécialisés de l’ONU comme l’UIT, la FAO (Food and Agriculture Organization) et l’OMS (Organisation mondiale de la santé). Depuis sa création l’UIT a pu accompagner tous les pays dans la gestion des fréquences et dans la maitrise de l’évolution des télécoms jusqu’à l’avènement de la fibre optique, de l’internet et de la technologie des mobiles. A l’occasion de ce présent article, il y a lieu de rendre hommage au marocain feu Abderrazak Berrada qui a marqué les travaux de l’’UIT de 1965 jusqu’à son décès à Genève le 21 avril 2013. Abderrazak Berrada a été Président de l’IFRB (Comité international d’enregistrement des fréquences)  en 1968, 1971, 1975, 1980, 1984 et en 1989. A la Conférence de plénipotentiaires de Minneapolis (USA) en 1998, il avait assuré brillamment la présidence de la Commission 6, chargée d’examiner les propositions d’amendement de la Constitution et de la Convention. Il avait ensuite présidé en 2002 le Groupe d’experts sur la réforme de l’UIT, en marge de la Conférence de plénipotentiaires de l’UIT de Marrakech (Maroc). M. Berrada avait exercé les fonctions de Secrétaire général du Ministère des Postes et Télécommunications (PTT) du Maroc avant d’intégrer l’UIT en 1965.

(*): Par Ahmed Khaouja, Expert de l’UIT, Signataire de la convention de l’UIT de Nairobi 1982 et ex vice-président du Groupe consultatif pour le développement des télécoms à l’UIT.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

LTE.ma 2018 - ISSN : 2458-6293 Powered By NESSMATECH